Todo el contenido de esta web © javier prieto gallego, 2023

🇫🇷 EMBOUCHURE DE LA RIVIÈRE ESGUEVA (Valladolid)


Rate this post
Texte et photos : Javier Prieto Gallego / Traduction : Odile Barbier

La ville de Valladolid fut fondée sur un territoire délimité par le confluent des rivières Esgueva et Pisuerga. L’absence de pentes  dans ce territoire interfluvial signifiait, en plus, que lorsque le débit de l’Esgueva était fort, les bifurcations débordaient, transformant la ville en une Venise marécageuse aux rues inondées et impraticables en attendant à ce que  les eaux revennaient à leur état normal.

C’est ainsi qu’au milieu du XIXe siècle, on décida de couvrir partiellement le fleuve pour résoudre ces problèmes. Et au début du XXe siècle,on réalisa les travaux de modification des bifurcations, en les transformant, peu avant d’arriver à  la ville en un seul canal et en enterrant les anciens canaux. Ce canal unique et artificiel est celui qui arrive aujourd’hui à Valladolid et qui est situé sur l’un de ses côtés et qui verse  les eaux de la rivière Pisuerga à l’endroit où se trouvait l’ancienne usine d’éclairage, qui fonctionnait toujours dans les années 70 au XXe siècle.

OÙ EST PRISE LA PHOTO DE COUVERTURE?